Le sommet des Diablerets (3209m) par la face sud

La face sud des Diablerets, avec sa forme "diabolique" caractéristique. Photo Y.Levet

On le voit de partout, et on y voit presque toutes les Alpes : le sommet des Diablerets vaut le détour. L'itinéraire proposé ici peut combler même un alpiniste habitué aux courses difficiles, pour autant qu'il soit curieux de nature et de roches.
La face sud des Diablerets domine le plateau d'Anzeindaz et elle est visible depuis la plaine du Rhône. Un bel itinéraire la remonte, et se termine par l'escalade du fameux "Pas du lustre". Du sommet, on descend le glacier des Diablerets pour remonter au Dôme où se trouvent les remontées mécaniques de Glacier3000. Plusieurs possibilités s'offrent alors. Il est possible de descendre en téléphérique depuis le sommet ou une station intermédiaire. Mais les guides de Montagne Expérience suggèrent de prolonger la magie de la journée en descendant dormir au Refuge de Pierredar par le glacier du Prapio. Un refuge exceptionnel dans un cadre magnifique. Le lendemain, on remonte une via ferrata jusqu'au glacier de Tsanfleuron pour faire l'ascension de la Tour St Martin. Ce curieux sommet est comme une quille au bout du glacier de Tsanfleuron, mais il domine Derborence et la vallée du Rhône de façon extrêmement abrupte. Le retour se fait par le téléphérique.

Horaire approximatif :

Dénivellation : de Solalex au sommet env. 1700 m
De Solalex au pied de la face : 1h30 ou 2h.
Du pied de la face au sommet : 3h 30.
Du sommet au Dôme : 1h

Matériel spécifique :

Equipement habituel pour l'alpinisme : chaussures adaptables aux crampons avec un relief suffisant, pantalons, veste et polaire, gants , bonnet, lunettes de soleil, crème solaire, casquette ou chapeau.
Equipement technique : casque et baudrier, crampons avec antibotte, bâton de ski ou piolet.

Tarifs :
1 pers. 1 jour 2 pers. 1 jour 1 pers. 2 jours 2 pers. 2 jours
650 CHF+ frais* 360 CHF par pers.+ frais* 1100 CHF + frais* 600 CHF par pers+ frais*. *frais selon parcours choisi : téléphérique, hébergement (cabane, repas), déplacement (retour en train)
Pour vous guider :

Hubert Caloz, guides de la Compagnie de guides de Champéry

Au pied de la face sud, vue inhabituelle sur l'Argentine et le Miroir. Au fond, les Dents du Midi avec la Cime de l'Est, le Dôme et la Tour Sallière. Photo H.CalozLa face sud vue depuis sa base. C'est un cheminement intelligent, comme l'aimaient les premiers alpinistes, qui se faufile entre les strates géologiques. Bien que jamais difficile, il est préférable de s'y encorder. Depuis le col (2929m), jusqu'au sommet,la corde est indispensable. Photo H.CalozVue plongeante sur le plateau d'Anzeindaz et le Pas de Cheville. Le vide se creuse, mais on retient encore plus son souffle si on a la chance de voir planer le gypaète à notre hauteur. Photo H.CalozLa Tour St Martin, étrange monolithe posé en équilibre comme une quille sur le rebord du glacier de Tsanfleuron. Il domine le glacier du haut de ses 40 m, mais c'est une paroi de plus de 1000m de haut qui surplombe Derborence et la vallée du Rhône, si abruptement qu'il est possible de s'élancer en base jump. Sur la photo, l'ascension de l'arête nord (III). Photo H.Caloz