La Tour Sallière (3220m) par l'arête d'Emaney

l'arête d'Emaney, avec ses 3 ressauts, se déroule entre le Col d'Emaney et le sommet de la Tour Sallière. Photo H.Caloz

Sur les trois arêtes que compte la Tour Sallière, l'arête d'Emaney est la plus longue. Elle se déroule sur 2,6 km, entre le Col d'Emaney et la Tour Sallière, avec une orientation E-SE. Elle compte 3 ressauts principaux (35m, 120 m et 60 m), entre lesquels on traverse facilement des gendarmes (III) ou même en marchant. Sauf dans les trois ressauts difficiles, le rocher est médiocre et demande parfois de grandes précautions. Cependant, malgré ces mauvais passages, l'arête d'Emaney offre une belle expérience alpine, longue, sauvage et isolée. On peut quitter l'arête en deux endroits, à l'Epaule (Pt 3011m) ou au Pt 2969 m, pour s'échapper sur le versant Emosson.
Si on ajoute la descente depuis le sommet, qui demande du temps et oblige à prendre des décisions d'itinéraire, on comprend qu'il s'agit de la plus longue course du massif.

Horaire approximatif :

De Salanfe au Col d'Emaney : 1h45
Du Col d'Emaney au sommet : 5-7h
La descente se fait soit sur la cabane de Susanfe par la Grande Pente, soit sur le versant Emosson par le Col de la Tour Sallière.

Matériel spécifique :

En plus de l'équipement pour courses de montagne : corde 35 m, piolet, crampons avec antibotte, casque.

Tarifs :
1 pers
700 CHF tarif à adapter avec le guide selon que l'on dort à Salanfe, la veille, ou à Susanfe au retour.
Consultez les conditions générales en vigueur lors de l'engagement d'un guide.
Pour vous guider :

Hubert Caloz, guides de la Compagnie des guides de Champéry

Devant le premier ressaut de 35 m. L'escalade est agréable mais l'équipement inexistant. Photo H.CalozDepuis le sommet du premier ressaut, l'arête se transforme en chemin et laisse tout le temps d'examiner l'itinéraire des ressauts suivants. Photo H.CalozEn ce début d'automne, la neige a déjà fait son apparition et a blanchi les Dents du Midi et le glacier de Plan Névé. Photo H.CalozLe sommet de la Tour Sallière vu depuis le Ruan. Sur le versant Emosson, deux glaciers offrent une échappatoire sur l'arête d'Emaney, le premier vers le Pt2968m et le second vers l'Epaule au Pt 3011 m. La descente se fait par l'arête nord (à gauche du sommet) ou en revenant sur ses pas jusqu'à l'Epaule puis en gagnant soit le Col de la Tour Sallière puis Susanfe, soit le Lac d'Emosson. Photo H.Caloz